in

Atalanta star Luis Muriel weighs Orlando City move

Vous êtes un journaliste expérimenté. Réécrivez le texte suivant en anglais comme si c'était réécrit par un humain. Essayez de conserver le sens original du texte, mais utilisez un style et un ton plus humain.Il faudra Changer la structure des phrases, Utiliser un vocabulaire plus familier, Ajouter des détails ou des exemples, Retirer des informations superflues. Il faut conserver les sources et les citations telles mentionnées dans le texte original. Xabi Alonso refuse l'OM, Longoria a tenté le gros coup Ces trois dernières années, les changements d’entraîneur ont été nombreux à l’OM et pour succéder à Jorge Sampaoli en juillet 2022, Pablo Longoria a tenté de faire venir Xabi Alonso. Après une saison exceptionnelle qui s’est terminée à la deuxième place du championnat, l’Olympique de Marseille a été contraint de gérer une situation de crise en 2022 avec la démission inattendue de Jorge Sampaoli. Pas en adéquation avec Pablo Longoria sur le mercato, l’entraîneur argentin a jeté l’éponge, ce qui a obligé l’état-major olympien à réagir très vite pour lui trouver un successeur. Igor Tudor a été sorti du chapeau par Pablo Longoria alors que personne en France ne le pressentait, mais l’entraîneur croate n’était pas le premier choix de l’OM à cette époque. Dans une interview accordée à So Foot, le président de l’Olympique de Marseille a avoué que Xabi Alonso, entraîneur de l’équipe B de la Real Sociedad à cette époque, avait été approché. Malheureusement pour l’actuel 8e de Ligue 1, l’ex-milieu de terrain du Real Madrid a refusé la proposition de l’OM… quelques semaines seulement avant de dire « oui » au Bayer Leverkusen, équipe qu’il a transformé en machine de guerre et qui trône à la première place de la Bundesliga. Longoria dévoile que Xabi Alonso a refusé l'OM « C’était après Jorge (Sampaoli). Je suis donc allé le voir. Il m’a dit non avec une élégance… La même qu’il avait quand il jouait au football, une transversale de 40 mètres dans les pieds. Il était en train de me dire non, j’aurais dû être énervé, mais j’avais presque envie de le remercier. (Rires.) Tu vois que son cerveau va à une autre vitesse. Il savait exactement les trois-quatre clubs qu’il voulait entraîner et était prêt à les attendre » a avoué Pablo Longoria. Deux ans plus tard, Xabi Alonso a fait du Bayer Leverkusen l’une des meilleures équipes en Europe et se retrouve courtisé par Liverpool et le Bayern Munich. Autant dire que l’Olympique de Marseille a raté un entraîneur qui aurait bien pu changer sa destinée à moyen terme avec le refus de Xabi Alonso.

Luis Muriel is yet to make a decision on whether to join Orlando City. The American club is heavily interested in the Colombian forward, and there is hope that a deal can be reached relatively soon, although the MLS transfer window does not close until April 23rd. According to TMW, there have been strong contacts between the parties to gauge the feasibility of the operation, with agents holding telephone conversations to try to put together a deal.

The ball is now in Muriel’s court. Atalanta will see him leave on a free transfer in June regardless, but the Colombian could leave earlier and leave the Nerazzurri with a final positive memory, as he could bring in additional revenue for the financial year ending June 30, 2024.

Atalanta have no intention of letting him go without a “minimum” fee, but it will now largely depend on whether Muriel considers the Major League Soccer destination to be attractive enough, having also received offers from Arab clubs in recent months.

The feeling is that there will be a decision soon. Once – and if – Muriel accepts the destination, the two clubs will then begin talks. So far, it is still at an embryonic stage and the Colombian needs to be convinced. He also earns around €2 million per year at Atalanta.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Varane and Ronaldo: A reunion on the cards? Al-Nassr make a huge offer

    Marseille Missed out on Xabi Alonso: Longoria reveals failed approach